Les différentes méthodes de lutte contre les rats

Lutte contre les rats

Proies préférées des chats, les rats sont des rongeurs nuisibles à l’homme. En effet, en infestant les placards et des recoins de la maison, ils les contaminent. Les rats hébergent différents microbes, alors il est tout à fait normal qu’ils soient des vecteurs de diverses maladies. Heureusement, il existe des méthodes très efficaces pour les éliminer. Focus.

Des appâts mortels pour les tuer

Les rats comptent parmi les animaux les plus méfiants et les plus intelligents. Ils ne sont pas facilement bernés, alors afin de les éliminer, il faut mettre au point une stratégie efficace. Depuis toujours, la méthode la plus efficace pour s’en débarrasser est le traitement par appât. Cette méthode est la plus utilisée pour une dératisation en Île-de-France. Elle consiste à « empoisonner » les rats à l’aide d’un anticoagulant. En pâte, en bloc, ou en grain, ce dernier provoquera une mort lente ou rapide en fonction du type. Il faudra le mélanger avec de la nourriture et le placer à côté d’une coupelle d’eau et le tour est joué. Les rats ne se douteront de rien et seront tentés de le manger. Et comme vous le savez peut-être, les rats vivent généralement en groupe et aiment se partager leurs nourritures entre eux. Ainsi, si un rat a subi le traitement et qu’il partage sa nourriture avec ses semblables, ces derniers seront aussi contaminés. Par conséquent, tous les rats décéderont après 24 à 48 heures. Toutefois, si la situation devient préoccupante, faites appel à une compagnie experte en dératisation pour vous aider.

Des appareils à ultrasons pour les faire fuir

Si vous désirez ne pas être en contact avec les rats, vous pouvez les repousser à l’aide d’appareils à ultrasons. Ces derniers émettront des sons que les oreilles des rongeurs ne supporteront pas et les feront fuir. Vous pourrez voir des modèles de ces appareils partout sur internet en quelques secondes. Et pour être sûr de leur efficacité, mettez-les dans chaque coin de votre maison. Mais si les ultrasons sont efficaces la première fois, ce n’est hélas que temporaire. Le problème avec ces appareils, c’est que les rats s’y habituent après quelques temps. Effectivement, contrairement aux appâts, cette méthode ne les tue pas alors ils peuvent revenir à tout moment. Et grâce à leur intelligence, ils trouveront des moyens de contourner les ultrasons et de quand même pénétrer chez vous. En plus de cela, ces appareils occasionnent des gênes chez d’autres animaux domestiques. Alors, servez-vous de ces appareils en tant que solution provisoire et faites appel à une agence pour terminer le travail. Vous pouvez demander un devis deratisation en ligne pour avoir une idée de l’argent que vous allez dépenser.

Des pièges pour les capturer 

Si vous recherchez des méthodes non toxiques mais efficaces, les pièges sont faits pour vous. Elles sont intéressantes pour une dératisation à paris, particulièrement si l’invasion n’est pas encore trop importante. Si vous choisissez d’utiliser les pièges, vous aurez une multitude d’options. Pour capturer les souris, utilisez les pièges à glu. Ces dernières s’y collent plus facilement, mais les rats, eux, peuvent s’en libérer. Vous pourrez aussi utiliser une ratière mécanique de type nasses. Mettez du fromage, des céréales ou des restes de produits alimentaires à l’intérieur et vous arriverez à attirer ces rongeurs. Laissez la serrure ouverte et attendez qu’ils soient bien à l’intérieur pour refermer. Vous pourrez ensuite en faire ce que vous voulez. Néanmoins, malgré l’efficacité de ces pièges, il y a des choses qui peuvent être hors de votre contrôle. Les punaises et les germes présents sur le rat peuvent être expulsés et trouver d’autres hôtes. Ainsi, il serait préférable de faire appel à des professionnels de la dératisation pour que ces derniers soient totalement éliminés. En plus de cela, renseignez-vous sur les méthodes anticipatives parce qu’il vaut toujours mieux prévenir que guérir.

Choisir les bons pièges pour capturer les espèces invasives
Faire appel aux services d’un dératiseur